Il semble que le CEO de Foursquare, Dennis Crowley, aurait visité la semaine dernière plusieurs dirigeants de la Silicon Valley, entre autres Apple, Facebook et Twitter. Mais ce serait Yahoo qui sortirait du lot, voulant développer ses services autour des dispositifs mobiles connectés au Web.

Nous avons vu récemment comment Internet tendait à sortir des foyers, en s’immisçant sur nos téléphones et permettant ainsi le développement de nouvelles applications plus proches de l’utilisateur et du monde qui l’entoure. Ce serait pour Yahoo une occasion de montrer à ses employés et à Wall Street son désir d’innover comme il a pu le faire en rachetant Flickr et Delicious, 2 services qui ont su s’imposer. Ce ne serait pas là une première pour le PDG de Foursquare, qui a déjà vendu en 2005 sa société Dodgeball (un réseau social par SMS) à Google. Il a de bonnes idées, et qui rapportent ! On parle en effet d’environ 100 millions de dollars pour acquérir la société.

On se demande quand même pourquoi vendre aussi vite, alors que la société est en plein essor. En septembre 2009, elle avait récolté 1,35 millions de dollars auprès d’investisseurs, parmi lesquels le fondateur de Digg et le cofondateur de Twitter. Yahoo ne va pas rater une si belle occasion, comme elle a pu le faire lors de la tentative de rachat de Facebook avant 2007.