Apple « pèse » désormais 227,07 milliards de dollars, tandis que Microsoft est placée à 219,18 milliards et devient donc la 1ère entreprise high-tech en bourse aux Etats-Unis.